La Pleine Conscience avec le cycle MBSR

BLOG

NOUVEAU CYCLE MBSR, JANVIER 2022

Dans un monde parfois, voire, souvent brutal, la douceur devient une qualité de première nécessité.

Cette douceur n’est pas à confondre avec l’indolence ou l’apathie. 

C’est une couleur d’âme, un regard sage posé sur le monde et sur soi qui, sans nier la dureté, ne l’alimente pas.

Ce regard a un nom dans la pratique de la méditation : c’est le regard du débutant, de celui qui voit à chaque instant pour la première fois. 

Ouvert et curieux, il reçoit plus qu’il ne cherche et se laisse voir plus qu’il ne regarde. 

C’est une posture intérieure qui ouvre le cœur et l’esprit et dépose en l’être une grande douceur.

Cultiver la douceur peut être vu comme vain et futile. Je ne le pense pas, je crois plutôt à la douceur comme futilité essentielle, à la fois pour soi, pour l’autre et pour notre monde !

En plein cœur des semaines froides, venez dans le prochain groupe MBSR vous ouvrir à cette futilité essentielle !…

 

Si vous êtes intéressés envoyer un mail à : contact@resonances-rh.com

« Le pouvoir du moment présent est énorme, et pourtant nous persistons, la plupart du temps, à vivre dans le passé ou dans le futur, dans le souvenir, ou dans l’anticipation constante, tout à nos préoccupations ou à nos planifications. Nous ne réalisons pas, nous ne reconnaissons jamais, à quel point il peut être puissant et guérisseur d’habiter dans cet instant, le seul dans lequel nous soyons vivants. »
De Jon Kabatt Zin, médecin biologiste au MIT, fondateur du protocole MBSR


Articles similaires

Nous espérons que le contenu de ce site vous intéresse, on (cookies) aimerait bien vous accompagner pendant votre visite... C'est OK pour vous ?