Connaissez-vous l’histoire des aveugles et de l’éléphant ?

BLOG

Connaissez-vous l’histoire des aveugles et de l’éléphant ?

Une métaphore intéressante pour les réunions « C’est moi qui ai raison »


Un éléphant arrive dans un village d’aveugles, ils sont plusieurs autour de lui.
Il y en a un qui touche la trompe, un autre l’oreille, encore un autre la patte, également la queue ou encore la défense…chacun cherche à comprendre ce qu’il touche et dit à quoi ça ressemble : un arbre, un éventail, une corde, une pipe, un mur énorme…
 
Évidemment chacun a raison !
Évidemment chacun a tort !
Perception plausible avec ce qui est senti mais qui reste partielle et donc incorrecte, insatisfaisante, ne reflétant pas la réalité.
Pour pouvoir comprendre qu’ils font face à un éléphant, ils auraient besoin de se parler, de s’écouter et au final de se faire confiance. Car si chacun reste dans ses certitudes, ses croyances, ils n’auront jamais la compréhension de la situation dans toute sa réalité, elle restera limitée et incomplète.
Si l’un ou l’autre ne démord pas, s’il reste figé dans sa vérité, tout le collectif en souffrira et la situation de blocage l’emportera !
Dans cette fable, comme dans la vraie vie, une seule attitude est efficace pour appréhender la complexité de la réalité : se parler, s’écouter, se faire confiance et avoir l’humilité d’admettre que l’on ne détient qu’une partie de la réalité.
Si en début de réunion, chacun avait en tête, cette petite histoire, ce serait une bonne manière d’encourager l’écoute, l’ouverture, la souplesse et l’idée que l’autre a peut-être aussi raison…


Articles similaires

Nous espérons que le contenu de ce site vous intéresse, on (cookies) aimerait bien vous accompagner pendant votre visite... C'est OK pour vous ?